Service Contact Panier Accueil
Profitez des bienfaits de la Nature pour vivre en pleine forme    
     
Catalogue
Art Tibétain
Produits
Biologiques
Entretien
Macrobiotiques
Naturels
Cosmétiques
Soins du corps
Cheveux
Huiles de beauté
Diététique
Anti-âge
Articulation
Beauté Peau, Cheveux
Bien-être
Circulation
Détente - Sommeil
Digestion
Douleurs
Huiles Essentielles
Minceur
Plantes Gélules
Reconstituant
Respiration - Immunité
Transit - Elimination
Vitalité - Intellect
Vitamines et Minéraux
Filtres à Eau
Le Coin Infos
Témoignages
Biologique
Diététique
Ecologie
Carnet d´Adresses
La Cuisine
Textes
Conseils
Informatique
 
Conditions Générales de Vente
Nos avantages
Carte de fidélité
Cadeau
Correspondance
Catalogue
Plaquette
 

Les Bons Produits

Les céréales complètes :
Les céréales complètes, dont l'assimilation du chrome qu'elles contiennent est supérieure à celle de tous les autres aliments, devront être consommées sous une forme où l'acide phytique présent dans le son est neutralisé.
C'est le cas dans le pain au véritable levain, les graines germées, les céréales trempées pendant 12 heures au moins avant leur cuisson.

La nature nous offre le riz

Les protéines végétales :
Affirmer que les protéines sont utiles est bien peu dire, car on les retrouve aussi bien dans les muscles et dans le sang. que dans les cellules en général, mais aussi dans les os et les dents... Elles sont, d'autre part, essentielles à la formation des anticorps, des hormones, des enzymes, etc. Dans le tube digestif, ces protéines sont dégradées en acides aminés, par divers sucs (pepsine, trypsine, erepsine...). Certains d'entre ces acides aminés sont indispensables, d'autres ne le sont pas mais facilitent malgré tout le travail du métabolisme. Par contre, les enfants, pour leur croissance, ont besoin d'un nombre beaucoup plus grand d'acides aminés.
La difficulté, pour tous, est de savoir dans quels aliments se procurer ces acides aminés, ces protéines, sans nuire, en même temps, à sa santé. Car, il est un fait que la viande est assez toxique, et que les protéines végétales sont relativement pauvres en acides aminés.
Il existe donc un réel problème des protéines, qu'il n'est cependant pas impossible de résoudre...

Le Tofu :
Le Tofu, connu en Asie depuis plus de 2000 ans, est un caillé frais de "lait" de soja (ou Tonyu) égoutté et pressé. Avec ses 14 à 16% de protéines d'excellente digestibilité, le Tofu combine un apport protéique important sans cholestérol, une valeur calorique modérée et des apports significatifs en calcium et magnésium Des tests de croissance ont confirmé que les protéines de soja peuvent être utilisées comme seule source de protéines chez l'enfant.

Le seitan :
Le Seitan dont le nom est tiré du mot " protéines " en japonais, a été introduit en Chine par des moines bouddhistes au 1er siècle avant JC. Le gluten, partie protéique du blé, est séparé de la farine et pétri avant d'être cuit dans un bouillon aromatise pour donner le Seitan.

Il contient 30 % protéines en moyenne, particulièrement digeste et sans cholestérol. Neutre de goût, il permet de nombreuses préparations maison associé à des légumineuses pour un meilleur équilibre protéique.

Le soja :
Presque parfait, il n'a qu'un défaut : il ne faut pas en abuser car riche en protéine et en purines. Il peut donc augmenter l'acidité du corps. Grâce à lui les Asiatiques ne connaissent pas les bouffées de chaleur. Il a un effet hypocholestérolémiant.

Le miso :
Le miso, enfin, est une sorte de pâté de soja jaune fermenté et très salé. Loin d'être fade, il sert au contraire de condiment, et peut donner beaucoup de goût aux potages ou aux pâtés végétaux. On peut également le tartiner sur du pain ou en faire des sauces (deux cuillères à soupe de tahin mélangées à une cuillère à soupe de miso, réchauffées dans un peu d'eau)
La fameuse soupe de miso japonaise (une cuillère à soupe de miso dans un bol d'eau bouillante) est excellente, en début de repas pour ouvrir l'appétit.

Les légumineuses :
Grâce à leur forte teneur en glucides complexes, elles sont une bonne source d'énergie. Elles apportent aussi des protéines et contiennent peu de lipides.

Les algues :
Les algues sont des concentrés de l'eau de mer dont elles se nourrissent.
Plantes surprenantes par leur mode de vie, sans feuille, ni racine, ni vaisseaux conducteurs de sève, les algues se nourrissent par toute leur surface, de lumière, sels minéraux et gaz carbonique puisés dans l'eau de mer. Etranges végétaux dont les vertus médicinales sont empiriquement employées depuis des millénaires par les populations côtières des pays d'Asie, du Nord et de l'Ouest de l'Europe.
Aliment précieux étroitement lié aux rites traditionnels nippons, l'algue est le cadeau prestigieux offert à l'occasion d'événements tels que: fête du Nouvel An, anniversaire, mariage (le nom japonais de l'algue laminaire Kombu ne signifie-t-il pas bonheur ?).
Mieux connues du consommateur français pour leurs applications industrielles, les algues marines produisent les stabilisants, émulsifiants et gélifiants qui donnent aux laitages, confiseries, desserts glacés, sauces et mousses, onctuosité et moelleux sans apport calorique.
Elles luttent contre les maladies d'Alzheimer et Parkinson, les ulcères gastriques et le cancer du colon.
Composition :
Fournissent 10 à 20 fois plus de sels minéraux que les légumes terrestres et l'iode, activent le fonctionnement des glandes reins et intestins.
Fournissent 1/3 de l'oxygène à la planète.
Contiennent 14 fois plus de calcium que le lait.
Recommandations :
Elles aident à éliminer les produits chimiques, les graisses animales et la radioactivité. Favorisent la circulation du sang.
Protéines très digestes :
Elles contiennent des protéines riches en acides aminés essentiels, proches des protéines animales (moins assimilables) et des acides gras insaturés à 50%, proches des lipides des poissons. Leurs glucides ne sont solubles qu'à 30%, constituants d'intéressants protecteurs du foie et diurétique doux. Les autres glucides, non assimilables facilitent le transit intestinal et diminuent le cholestérol.
Les algues sont intéressantes pour leur apport en iode, calcium, fer, magnésium, cobalt et vitamines A, B et E.

Le vrai sel de mer :
Consommons raisonnablement du sel, mais du véritable sel de mer obtenu par évaporation naturelle, et non pas du sel raffiné appauvri en minéraux utiles.
Profitons de ce sel de mer quand il est encore temps, avant que les pollutions le rendent impropre à la consommation.
La couleur grise du sel de Bretagne provient de l'argile et des algues marines, et pas du tout du magnésium.

Thé Kukicha :
Thé vert grillé composé de feuilles et de brindilles du théier.
Sa teneur en caféine est inférieure à celle du thé classique (0,4% contre 3%)
Très doux pour l'estomac (voir aussi dossier Diététique)
Récolté après trois saisons.
Après expérience, si l'on met un peu de sel dans le thé, cela supprime le goût amer, donc il vaut mieux ne pas en mettre.
Il provient directement d'arbustes poussant dans les montagnes.

Thé Mu :
Vide, l'infini, développe le jugement, toute maladie et verrues .
Mu, veut dire le rien, l'infini et représente l'état d'équilibre idéal entre l'homme et son entourage.
Elimination de l'eau et des déchets. Augmentation des globules rouges, bon pour le système nerveux, meilleure adaptation de l'œil à l'obscurité.

Umébosi :
Foie, estomac, vésicule, acidité gastrique, gaz intestinaux, maux de tête et la cystite. Il agit sur le foie et les intestins dont il régularise les fonctions aussi bien diarrhée que constipation. Neutralise l'excès d'acide ou de base dans l'alimentation. Aide à rétablir l'équilibre dans le sang et les cellules. Arrête la fermentation. Chasse la soif.
Supprime les brûlures, maux d'estomac, aigreurs, favorise bon fonctionnement du foie et de la vésicule.
L'Umébosi possède des vertus anti-fatigue et anti-âge, digestives, pour renforcer la résistance et éliminer les toxines.
Nature et Santé

 

 
Retour
Nous sommes également présents sur le Marché couvert, du Blanc (36 / Indre), le Samedi matin de 7h à 13h.
Service | Contact | Panier | Accueil
 
© 2002-2015 NATURE et SANTE / v1.2.7