Service Contact Panier Accueil
Profitez des bienfaits de la Nature pour vivre en pleine forme    
     
Catalogue
Art Tibétain
Produits
Biologiques
Entretien
Macrobiotiques
Naturels
Cosmétiques
Soins du corps
Cheveux
Huiles de beauté
Diététique
Anti-âge
Articulation
Beauté Peau, Cheveux
Bien-être
Circulation
Détente - Sommeil
Digestion
Douleurs
Huiles Essentielles
Minceur
Plantes Gélules
Reconstituant
Respiration - Immunité
Transit - Elimination
Vitalité - Intellect
Vitamines et Minéraux
Filtres à Eau
Le Coin Infos
Témoignages
Biologique
Diététique
Ecologie
Carnet d´Adresses
La Cuisine
Textes
Conseils
Informatique
 
Conditions Générales de Vente
Nos avantages
Carte de fidélité
Cadeau
Correspondance
Catalogue
Plaquette
 

Dossier Cuisine

Comment préparer les céréales ?
A quelques exceptions près, la plupart des systèmes diététiques encouragent la consommation des céréales complètes biologiques. Certains même insistent pour leur octroyer la toute première place dans nos assiettes. Le japonais Oshawa prône, par exemple, l'usage du riz complet. Toujours est-il que la céréale devrait raisonnablement constituer au moins 50% de notre ration quotidienne.
Cette céréale, comment la consommer ? En vérité, de toutes sortes de manières! On peut, cuire le grain complet à l'eau et le servir tel quel, éventuellement assaisonné de Tamari, de Gomasio ou d'herbes aromatiques.
Un plat de blé complet cuit à l'eau, servi avec un filet d'huile d'olive et quelques feuilles de basilic, puisse être savoureux ou sautée dans un peu d'huile après cuisson (sarrasin, riz, millet) ou encore en gratin (riz, millet), en croquettes (riz, millet, flocons, céréales concassées)...
Bien sûr, la céréale est vendue sous, différentes formes: grains complets, grains concassés, semoules, farines, pâtes, flocons, crèmes, ce qui autorise une véritable exubérance de recettes. Ne serait-ce qu'avec de la farine, on peut faire des crêpes, des beignets, des chapatis, des pains, des pâtes, des chaussons, des tartes, des gâteaux, des sauces, des crèmes... Avec les flocons, des porridges, des croquettes, des soupes, des pâtisseries, des pâtés, des farces. Quant au grain entier, il peut être, comme on l'a vu, cuit à l'eau, mais aussi écrasé en purée ou germé et consommé en entrée avec la salade ou torréfié pour faire du café sans caféine.
Quelle que soit son mode de préparation, la céréale reste délicieuse et saine, tout au moins à condition d'avoir été suffisamment cuite. Pour la rendre assimilable, il importe, en effet, que l'amidon soit dextrinisé. Or, cette opération est généralement effectuée par une longue cuisson. Cela dit, elle peut également 1'être par germination.

Il faut également savoir que le grain cru, une fois écrasé, ne peut plus assurer la protection des substances vivantes qu'il recèle. Aussi, les farines, semoules et céréales concassées vendues dans le commerce sont toujours dévitalisées. Elles devront donc obligatoirement être préparées à la maison. On utilisera, pour ce faire, un moulin à céréales à meule de pierre (on évitera les moulins à café électriques qui dénaturent la céréale à cause de leur trop grande vitesse et de la chaleur qui en résulte)
Une fois la mouture obtenue, on laissera reposer tout au plus quelques heures avant de se livrer à la préparation culinaire proprement dite.
D'autre part, les céréales peuvent s'associer, au cours d'un même repas, avec les salades vertes (sans citron, moutarde ou vinaigre), et avec les légumes non farineux. Quelques lipides végétaux peuvent être tolérés à condition de les accompagner de salades vertes. Mais la combinaison des céréales avec les protides ou les glucides (et surtout avec le sucre, les acides, les fruits, les viandes et les laitages) est particulièrement déconseillée.
Enfin, la céréale, plus que tout autre aliment, doit être longuement mastiquée, car c'est avant tout dans la bouche, grâce à la salive, qu'elle se digère.

Et pourquoi complets ?
Parce que seul l'aliment complet contient toutes les vitamines, minéraux et enzymes précisément nécessaires à notre santé, ainsi que les fibres utiles au transit intestinal.
De plus, l'aliment complet, c'est-à-dire ayant conservé son enveloppe, s'est maintenu dans son intégrité biochimique et énergétique, alors que l'aliment sans enveloppe n'a pas eu cette chance...

Ustensiles de cuisine :
Après une expérience sur la préparation du thé, entre l'émail, l'inox et le verre celui-ci est meilleur dans le verre. Le verre est plus stable, donc moins de minéraux venant des ustensiles se retrouvent dans le thé.
La terre : (matériau noble)
Le verre : (contient du plomb, mais stable ). Attention au verre décoré en contient beaucoup.
L'émail : (fragile aux chocs ).
L'inox : (bien si fait dans du 18/10, qui veut dire 72% d'acier, 18% de chrome, 10% de nickel)
L'aluminium : (pas stable, provoque des troubles du système nerveux) Attention à la cuisson d'aliments acides (Tomate, choux, citron), à la consommation d'aliments en barquettes ou de boissons en cannettes.
Le Téflon : (se décompose vers 250°, devient toxique)
La fonte : (pas d'inconvénients majeurs)

Conclusion
Le meilleur matériau est la terre, on peut utiliser l'émail, la fonte ou l'acier inoxydable.
Nature et Santé

 

 
Retour
Nous sommes également présents sur le Marché couvert, du Blanc (36 / Indre), le Samedi matin de 7h à 13h.
Service | Contact | Panier | Accueil
 
© 2002-2015 NATURE et SANTE / v1.2.7